jeudi 17 mars 2016

Voici trois sites incontournables , à ne pas manquer surtout si vous voulez vous endormir avec le sentiment que la vie est belle et que ces deux artistes vous offrent leur beau regard !

Un site qui vous propose de construire le vôtre :
www.tessleblond.com

et : www.leblondcotton.com , site de photographe professionnel, magnifique !
Allez-y vite ! 

et : www. jeromecotton.com, site toujours professionnel, à la fibre si humaine et artistique. Vous en redemanderez, c'est sûr !

lundi 7 mars 2016

Connaissez-vous la revue Maiatz ? 

C'est une revue en basque qui m'a fait l'honneur de publier quelques poèmes en bilingues. Vous la trouverez chez Elkar à Bayonne , et , en consultation, à la médiathèque du centre ville.


Ezagutzen duzue aldizkaria "Maiatz" ?

Euskaraz idatzia den aldizkari bat eta ohorea nuen ikustea, olerki batzuk hartan argitaratu zirela. Aldizkari hau liburu-dendan "Elkar" Baionan aurkituko duzue eta hiri barneko liburutegian ere bai.


  2 Passemillon – 64100 Baiona – tel 06 37 12 06 14 = maiatz@hotmail.fr
 
Maiatz elkartea 1981ean sortu zen eta izen bereko literatur aldizkaria 1982ko otsailean plazaratu. Iparraldeko idazleen biltze eta laguntzea, euskarazko sorkuntza bideratuz euskararen berritzea, gai edo forma aldetik, xede nagusiak zituen. 1984ean liburu argitaratzen hasi zen, 120 bat plazaraturik dituela 2015 urterako. Euskara batuaren bidean Iparraldeko euskalkien aberastasunak sartzea, Euskal Herri osoko idazleekin eta ere beste hizkuntz gutituenekin lan egitea, lanbide dira 35 urte hauetan, liburu azoketan, mintzaldi, mahai inguru eta animazio ezberdinetan.

Née en 1981, l’association Maiatz créa une revue littéraire en 1982. Réunir et aider les écrivains de langue basque, aider à la création littéraire tout en renouvelant les formes et les sujets traités étaient les objectifs qui sont toujours les mêmes. Depuis 1984 plus de 120 livres ont été publiés de genres divers. Dans la perspective de la langue unifiée tout en utilisant les recours dialectaux, l’association travaille avec l’ensemble des auteurs du Pays Basque ainsi qu’avec des auteurs de langues moins répandues. Elle participe à des Salons du Livre, conférences ou animations diverses comme ses “solasaldi” du mois de mai.


Dans le n° 60 : "A Charlie, écris !"
 
8 janvier 2015.
A Charlie,
à
Frédéric Boisseau, agent d'entretien,
Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection,
Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur,
Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse,
Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur,
Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur,
Bernard Maris, économiste et chroniqueur,
Ahmed Merabet, agent de police,
Mustapha Ourrad, correcteur,
Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont,
Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur,
Georges Wolinski, dessinateur,
Clarissa Jean-Philippe,
Yohann Cohen,
Yoav Hattab,
Philippe Braham,
François Michel Saada.


Ecris,

contre les vitres où pleure mon pays,

écris contre les peurs où coule ma planète,

écris comme respire une foule muette,

écris sans un mot qui puisse dire

l'horreur et la pitié,

la fureur des bêtes !



Ecris et que s'envolent nos feuilles

en bouquets, en comètes.

Ecris comme jaillit le sang

dans nos veines sans fin !......

Traduction d'Itxaro Borda:
 
Idatzi ezazu,

Nire herria negarrez dagoen berinen aurka idatzi ezazu,

Nire planeta isurtzen doan beldurren aurka idatzi ezazu,

Jendetza mutu batek hatsa hartzen duen bezala idatzi ezazu,

Urrikia eta sarraskia, abereen amorrua erran lezaken

Hitzik gabe idatzi ezazu!



Idatzi ezazu eta gure hostoak, lore sorta,

Izar-loka antzera airatu daitezela,

Idatzi ezazu etengabeko gure zainetan

Odola jazartzen den bezala!...

Dans le n° 61 , quelques poèmes de bord d'Adour, traduits par Lucien Etxezaharreta.

 
Baiona-Aturri

Aturri ibaiak eta Baionak aspaldian jendearen mires­mena sortu dute. Mendeurrena ospatzen zaion Roland Barthes-ek horko «argia» aipatu zuen, besteak beste. Ez hain aspaldi etorri Anne Fruchon poeta eta artista bide berdinean dabil. Horra hemen haren testu batzu euskaratuak. L.E.

Adour,

en tes eaux vives coulent, paresseuses,
nos ardeurs de l’été, nos langueurs, nos torpeurs.
De colline en colline s’attellent nos labeurs,
la terre fait le dos rond sous le soc et le glaive.
Accueilles-tu encore à tes rives tranquilles
les hommes sans frontières ?
Délies-tu les misères ?
Roules-tu calmement les ruisseaux, gaves, torrents
réunis, fugitifs,
immuables et mouvants,
paroles aux coeurs aimants ?

Aturri

Hire ur bizien jario astiroan
gure uda kemen, langidura, sapak
Munoz muno lanen uztarri
lurrak astobizkar golde ta ezpatari
Onartzen ote dituk hire hegi lasaietan
mugarik gabeko jendeak?
Miseriak desegiten dituzka?
Borobilkatzen dituzka lasai erreka, uhaitz, uhausi­nak elkartuak, iheslari
betikoak eta mugikorrak,
bihotz maitaleen hitz


Adour : nocturne.
Adour si lourd,
compagnon au long cours,
du point du jour,
tu charries les galères
aux portes de la mer.
Tu roules nos chimères
au rythme portuaire.
Tu dévides les glaciers
qui révaient d’estuaires....



Aturri: gauazkoa
Aturri hain astuna,
bide luzeko bidaidea,
goiztirikoa,
galerak dakarzkik
itsas ateetara.
Gure ximerak ibiltzen dituk
portuaren taupadan.
Bokaletaz amesti
ziren hormaguneak
harilkatzen dituk.....


Bayonne sous la nuit,
a des langueurs de star.
Les arches maquillées
se mirent dans l'Adour,
patiné, immobile,
miroir incandescent
où s'ouvrent les fenêtres,
nos lumières en reflets,
mirages à fleur des eaux
où dansent obscurément
nos fêtes citadines,
nos amours souterraines.
Bayonne sous la nuit,
tu rêves au coeur des pierres,
des voûtes et des ruelles...

Baiona gaupean
star langidurekin.
Uztai harri pintatuak
beren buruaz miran daude
Aturri patinatu geldian,
suzko mirailean,
non leiho idekiak
gure argi isladez
ur axal mirari,
dantzan direla tematuki
gure hiri bestak,
gure lurpeko amodioak.
Baiona gaupean
ametsez habil harrien bihotzetan
uztai eta karrikatxoetan.


Soir : le long du grand miroir,

s'abreuvent nos pensées,
patientes et silencieuses,
berges tissées d'humanité.
Flaque infinie fermée et souvenirs vacants,
nappe, onde joyeuse et plis nacrés :
Adour, tu déroules amoureusement
nos oublis, nos espoirs, nos regards qui se perdent :
troupeaux paresseux au soleil déclinant,
délice de l'instant !

Arratsa: mirail haundiaren luzaran,

gure pentsakerak edaten ari dira,
jasankor eta isil,
jendetasunez ehain hegiak.
Ur putzu mugagabea eta oroitzapen hutsak,
dafaila, uralai eta plegu nakrezkoak:
Aturri, amoroski hedatzen dituk
gure ahazdura, itxaropen, galtzen diren soak:
hazinda alfer iguzki apaltzean
unearen goxoa!

























 Soir : le long du grand miroir,

s'abreuvent nos pensées,

patientes et silencieuses,

berges tissées d'humanité.



Flaque infinie fermée et souvenirs vacants,

nappe, onde joyeuse et plis nacrés :

Adour, tu déroules amoureusement

nos oublis, nos espoirs, nos regards qui se perdent :

troupeaux paresseux au soleil déclinant,

délice de l'instant !






Ikarurketa on  !




mardi 1 septembre 2015

Je vous invite à découvrir les activités et quelques exemples des créations  de La Place aux Peintres sur notre site :
www.placeauxpeintresbayonne.com.
Bonne balade dans nos mondes colorés, et, si vous le pouvez, venez nous voir, encore les samedis de septembre, aux pieds de la cathédrale de Bayonne. Le 12 septembre, nous serons Place de la Liberté, sous les arceaux de la mairie pour un grand vide-atelier, prénommé "Les Arceaux en Couleur ".

 

jeudi 8 août 2013

Peintures si belles !

A la "Flak" d'Anglet j'ai découvert les aquarelles et huiles de Xabier Celestino Muniz : impressionnisme, force nostalgique et délicatesse! Vous pouvez voir ses toiles à la Pop Up Galery d'Anglet ou bien faites un petit détour par son blog : autobidetik at.blogspot.com.

vendredi 25 janvier 2013

       Voici mon premier recueil de poésies,
 heureuse de vous inviter dans ces lignes d'émotions,
et... bonne route !
Communiqué
Ode au fil des Landes
par Anne Fruchon
"Couché et déchiré, arraché et rompu...
tu n'es que l'ombre de toi-même!
Et tu n'as que les heures
à tronçonner le temps,
en coupes, en crêtes succombées, en arceaux saccagés, où...
nous tisserons les nids, les chants de nos mésanges,
les sentes pour les grives dans les herbes couchées.
Inventerons les dunes en coeur d'amants,
en corps d'amande,
enfouies sous sables éparpillés."

Balade poétique en trois temps sous les pins, entre dunes et forêts landaises... Avec, pour guide, Anne Fruchon qui nous fait pénétrer un univers qui lui est précieux et, par-delà, un monde intérieur à l'écho de la nature, parcouru de chants où tintent les notes de l'enfance et de l'insouciance, ensorcelant, et une terre de renaissance. Mais encore un lieu-Eden, fragile et violenté, tour à tour meurtri ou comme tout droit issu d'un conte, que la poétesse dessine et retranscrit en vers cristallins au sein d'une oeuvre particulièrement sensorielle.

Retrouvez des extraits de ce livre en cliquant ici



Informations complémentaires
Genre : Poésie
ISBN papier : 9782748397567 - 74 pages - 10,00 €
ISBN numérique : 9782748397574 - 5,49 €


Mon recueil n'est plus en vente à La Société des Ecrivains. Vous pouvez le trouver à la librairie L'Alinéa, rue d'Espagne, à Bayonne. Vous pouvez aussi me contacter car il m'en reste quelques exemplaires.

jeudi 8 novembre 2012

Aide alimentaire!

Voici un lien qui peut sauver des vies : à vot'bon coeur et pour  que Coluche ne se retourne pas trente six mille fois dans sa tombe...
<a href="http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation-sauver-aide-alimentaire-europeenne-533.html">cyberaction : pour sauver l'aide alimentaire européenne</a>

mercredi 11 janvier 2012

Poésies publiées.

Dans le bulletin n° 22 de l'Association "Mémoire en Marensin", j'ai la joie et l'honneur de vous proposer six poèmes. Cette revue annuelle est visible dans les médiathèques du Marensin ou bien accessible à l'achat en allant sur le site de l'association. Voici la table des matières et un poème pour vous faire venir l'eau à la bouche !:) 



Bulletin
de l'Association n°22.

Mémoire en Marensîn  année 2011.

Un camp américain à Castets entre 1917 et 1919 .par Jean-Pierre Mabille p.5
Un petit tour cycliste du Marensin par Pierre Laforie. p.2l
René Juyon, armurier prestigieux dans les Landes par Jean-Paul Lagardère p.27

Contes inédits par Jean Peyresblanques p.45

Notre Dame du Grand retour dans les Landes. par Jeanine Lassalle et Pierre Laforie p.49

24 janvier, aux amoureux de la forêt landaise et de la poésie, par Anne Fruchon p.75



Le courant d'Huchet : chronologie du classement d'un Site artistique, historique, scientilïque...par Gérard Saubion p.83

Production de poix à la période antique. Le site de Petre de Bin à Vielle Saint-Girons.
par Philippe Jacques p.93

Au temps de poètes léonnais par Colette Lafourcade p.105

Le fantôme du Renown par David Cornuault p.135

La pinasse boucalaise par Michel Laboille-Moresmau p.143

Le Genêt de Montpellier, une nouvelle espèce pour le site Natura 2000 de Lit et Mixe.
par Gilles Granereau p.147

Vie de l'association. p153.
Table des auteurs. p.159.

Avril 2010.

Résine.

Lorsque la route est longue et le chemin ardu,
à nos pas qui se frôlent,
à nos yeux qui maraudent,
naît au creux de la lande une perle d’aurore,
une perle de pin, la sueur nacrée,
le sang de nos forêts .

Lorsque la tête penche, dévide ses questions,
lors, ma mémoire flanche,
surgit un horizon au travers d’une goutte,
d’une goutte-lumière, d’une goutte éphémère
qui pointe son éclat, diamant, écrin de bois,
à ton bras déposé, à l’écorce taillée ,
à nos cœurs tailladés, à nos cœurs étonnés.
Et c'est l'or et le la tout au chaud de nos doigts.

Afmo.